Manuel de bibliophilie de Gabriel Peignot

Vous venez de terminer la lecture d'un livre qui vous a marqué, vous souhaitez le faire découvrir à d'autres, écrivez ici votre message.
Support
Messages : 724
Inscription : 27 Nov 2004, 14:41
Localisation : France

Manuel de bibliophilie de Gabriel Peignot

Messagepar Support » 30 Sep 2008, 16:33

Je ne suis encore qu'au début de la lecture des deux tomes de cet ouvrage d'érudition, mais je ne résiste pas au plaisir de parler un peu de cet auteur complètement oublié.

Étienne-Gabriel Peignot est un français né à Arc-en-Barrois (Haute-Marne) le 15 mai 1767 et mort à Dijon le 14 août 1849.

Il fait partit des "disparues" des dictionnaires, comme beaucoup d'autres personnages qui se sont illustrés à une époque pour finalement disparaitre des dictionnaires d'aujourd'hui. Ces auteurs, qui n'ont pourtant pas démérités doivent laisser la place à de nouveaux termes ou personnages contemporains.

Chaque années les dictionnaires s'étoffent de mots et de personnages nouveaux, il faut bien faire de la place pour conserver au dictionnaire une taille raisonnable, pourtant ne pourrait-on pas imaginer un dictionnaire ou une encyclopédie dont chaque nouvelle édition reprendrait la totalité des entrées de l'édition précédente tout en acceuillant les nouveautés ? Cette encyclopédie finirait par prendre plusieurs mètres sur les rayons d'une bibliothèque mais qu'elle richesse de contenu !

D'autre part il y a tant d'auteurs nouveaux me direz-vous, qu'il n'est point nécessaire de faire appel aux anciens. Au contraire je pense qu'il serait utile de rééditer certains auteurs oubliés et parfois même presque inconnus de leurs contemporains. Peignot a connu un certain succès et dans son domaine il n'a pas vraiment de concurrents à notre époque. Aujourd'hui on ne peut trouver ses livres que sur le site de la bnf Gallica (en téléchargement gratuit). C'est un vrai régal, voici un cours extrait d'une note de bas de page dans la première partie de son manuel de bibliophilie, cet extrait illustre le style imagé et élégant employé par de nombreux écrivains de l'époque :

"...Il en résulterait qu'il serait sorti de toutes les presse du monde jusqu'à ce jour 3 313 764 000 volumes: mais les deux tiers au moins de cette masse énorme ont été détruits, soit par un usage journalier, soit par des accidents, soit par l'impitoyable couteau de l'épicier ou de la beurrière, qui, semblable au glaive d'Hérode, fait chaque jour main-basse sur tant d'innocents..."

Voici un extrait de l'article Peignot du Grand dictionnaire universel de Larousse publié en 1875 :

Peignot fit ses classes avec distinction et entra au barreau de Besançon en 1790. L'année suivante, Peignot se fit admettre dans la garde de Louis XVI, puis se retira à Vesoul.

Peignot a publié une infinité de travaux dans les journaux, les recueils, les biographies, les encyclopédies, les revues etc.

Dans tous ses écrits, Peignot a fait preuve d'un esprit clair et méthodique. "Narrateur intéressant, dit P. Guillemot, habile compilateur, homme de sens et d'érudition, écrivain facile et pur, il intéresse constamment son lecteur, l'amuse en l'instruisant par des détails piquants, par des citations heureuses ou des ingularités remarquables. Ses ouvrages vivront encore longtemps après lui, recherchés par tous ceux qui, dans des récréations instructives, prisent le bon sens, la naîveté spirituelle et l'aimable simplicité.

Kempelen

Revenir vers « Notes de Lecture »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité